Gaia 34 – réseau de soins palliatifs du bassin de thau

équipe :

Frédéric Boj > médecin coordinateur
Alec Doukhan > infirmière coordinatrice
Cécilia Boutet > secrétaire coordinatrice
Mathilde Helbert > assistante de service social
Chloé Simbille > psychologue clinicienne

Gouvernance
Françoise Boj > Présidente
Dr Macario Sorribas > Vice Président
Florence Pucheral > Trésorière

Contact :

04 67 53 99 68
gaia34@orange.fr
Lundi au vendredi : 09h-16h30
Rue Denfert Rochereau 
34200 Sète

Site internet

présentation

Le réseau GAIA 34 accompagne les patients atteints de maladie grave, chronique, évolutive ou terminale en assurant une prise en charge globale du patient (médicale, sociale, psychologique) et en favorisant le maintien à domicile. Il propose également un accompagnement de l’entourage, ainsi que les suivis de deuil.

Par ailleurs, le réseau soutient les équipes libérales dans le traitement des symptômes et dans le respect d’une démarche palliative (rôle de coordination, conseil, formation, proposition thérapeutique). Il organise des temps et des espaces d’information pour le public.

Le bassin de santé est défini autour des communes du Bassin de Thau. Le réseau travaille en articulation avec les réseaux de Béziers et Montpellier sur toutes les communes limitrophes selon les lieux de suivi et/ou du lieu d’habitation.

GAIA 34 travaille en collaboration avec les équipes mobiles de soins palliatifs et autres services des différents hôpitaux et cliniques que fréquentent les patients. Lors d’un projet d’hospitalisation ou de retour au domicile, l’équipe du réseau se met en lien avec les unités mobiles ou services hospitaliers pour permettre une continuité des soins et de l’accompagnement.

Le réseau propose des formations pour les médecins et infirmiers libéraux et le personnel des EHPAD, dans le but d’améliorer les pratiques et de diffuser la culture palliative afin d’autonomiser les équipes de premier recours dans cette spécificité de prise en charge.

Un groupe de parole, à destination des aides à domicile et auxiliaires de vie et de tous les professionnels libéraux qui travaillent au domicile des patients, est proposé afin de mieux gérer les conflits psychiques que les situations complexes au domicile peuvent générer.